Le Mulhouse WP a un bon coup à jouer

Article de l’Alsace le 16 octobre 2014

le-mulhouse-wp-a-un-bon-coup-a-jouer

Le MWP accueille Moulins, ce samedi (20h30), pour le compte de la 3e journée de championnat de N1.

Promu en Nationale1 cette saison, le Mulhouse Water-Polo n’a pas mis longtemps à signer sa première victoire au deuxième échelon français. Après une nette déroute à Livry Gargan (22-11), l’un de cadors du championnat, Les Mulhousiens ont décroché une belle victoire face à l’accrocheuse équipe d’Harnes, le week-end dernier (7-6). Mais ce n’est pas parce qu’ils ont décroché ce premier succès qu’ils fanfaronnent.

Au contraire, au moment d’accueillir Moulins, habitué de N1 mais mis à mal en ce début de saison avec deux défaites d’entrée (à Harnes 13-10 et contre Charenton 8-11), c’est plutôt la méfiance qui règne du côté de la piscine de l’Illberg. « On a engrangé de la confiance, même si on n’en a pas trop non plus, tempère Mohamed Mezrag, l’entraîneur du MWP. Samedi dernier, on a gagné, mais, il faut rien le dire, on n’a pas trop bien joué. Samedi, il faudra faire le même match que la semaine dernière du point de vue de l’intensité, mais beaucoup moins brouillon. On ne devra pas faire d’erreur, sinon ça va être compliqué. Mais on peut avoir un bon coup à jouer, surtout à domicile. »

 

« Moulins reste une équipe de N1 qui s’est maintenue »

Si la méfiance est de mise, c’est aussi parce que Moulins, 9e de la phase régulière l’an dernier et qui s’est sauvé haut la main lors des barrages de relégation en N2, voudra à tout prix chercher sa première victoire cette saison, « Moulins reste une équipe de N1 qui s’est maintenue, rappelle le coach. Ils ont des joueurs d’expérience, comme Georgescu qui est très très bon, et ils vont faire très peu d’erreurs. Ils ont certes perdu à Harnes, mais c’est très compliqué d’aller jouer là-bas. Donc je me méfie car c’est reste une équipe dangereuse. » Pour s’en sortir et essayer de décrocher un deuxième succès consécutif, les Mulhousiens devront se montrer performants à la fois en attaque et en défense, contrairement à leurs deux premiers matches, ou l’un des secteurs de jeu à toujours pécher. « On devra mettre du rythme comme on sait le faire, et être rigoureux en défense, précise Mohmad Mezrag. Si on arrive à faire ça sur les quatre périodes, si on accroche Moulins, on peut peut-être envisager la victoire. Mais elle n’est pour l’instant qu’hypothétique. » On l’aura compris, ce n’est pas gagné. Mais au moins le MWP va essayer.

 

Adeline Kuenemann