« Un coup à jouer »

Article du DNA le 18 octobre 2014

un-coup-a-jouer

Nicolas Estèbe

CE SOIR A 20h30, le MWP du coach Mohamed Mezrag va tenter de signer une deuxième victoire consécutive, face à Moulins, dans son bassin de l’Illberg.

-Démarrer la saison avec une victoire chez soi face à Harnes (7-6), c’est plutôt pas non ?

-C’était dur du début à la fin. On est allé au bout de ce qu’on pouvait. On a très bien défend, mais on a eu du déchet en attaque. C’est plutôt positif, mais ça reste un peu le match des promus. On est bien, c’était important de gagner, d’obtenir la victoire. Maintenant, on sait que pour gagner, il faut être à 150% pendant les quatre quart temps.

-De 20 buts encaissés (défaite face à Livry/Gargan, 20-11), vous êtes passés à six face à Harnes. Cela doit-être satisfaisant pour vous…

-On a bien corrigé le tir, c’est vrai. On a défendu de manière collective. Maintenant, il faut travailler un peu plus l’attaque –défense. On encaisse moins de buts contre Harnes, c’est une chose qui est bien. On pourrait parler de progression véritable, mais c’est un peu tôt, ce ne serait pas tout à fait vrai. Le groupe s’entraîne correctement et vit bien, cela s’es traduit par une victoire. Le plus diffcile est à venir, ce sera de confirmer.

-Votre prochain adversaire, le Nautic Club Moulins, a perdu ses deux premiers matchs. Une deuxième victoire consécutive vous lancerait parfaitement dans votre opération maintien…

-Pourquoi pas, mais ca va être compliqué. A mon avis, c’est une équipe très forte, qui s’appuie sur quatre joueurs avec énormément d’expérience. C’est une équipe qui a beaucoup de métier, une erreur et ce sera un but à chaque fois. A nous de trouver la faille, il y a un coup à jouer. Il faudra jouer serré et juste, et pas petit bras comme contre Livry. Si on veut gagner, il faudra être à 100%. C’est le b.a.-ba du water-polo en N1, il ne faut pas faire d’erreur. Un match moyen ou mauvais, ça se paie de suite par une défaite.

-Quels seront vos objectifs face à Moulins ?

-Il est impossible de ne pas évoquer la victoire, même si on sait qu’ils sont favoris. Nos armes dans l’eau seront notre vitesse, notre sens de l’anticipation, notre public dans notre bassin. Notre manque d’expérience pourrait nous jouer des tours. A domicile, on veut prendre un maximun de points, que ce soit à chaque fois des parties serrées. On veut proposer du grand spectacle, comme la saison passée.

A.R.